Lisa Vignoli, journaliste d'approximation à Marianne

Publié le par Jacques Goliot

Aller à l'accueil

Aller à la table des matières

 

 


Lisa Vignoli est chargée des médias à la rédaction « France » de Marianne : des médias, donc de Wikipédia.

 

Son article « Wikipedia m’a tuer » dans le numéro en cours (29 septembre-4 octobre) traite principalement de l’affaire Philip Roth, que je laisse de côté pour le moment, étant donné qu’elle est assez complexe ; sont largement évoquées plusieurs autres questions à propos de Wikipédia.

 

Lisa Vignoli écrit notamment : « L’encyclopédie collaborative en ligne […] n’est pas toujours à une approximation près, c’est de notoriété publique. »

Assurément.

On pourrait s’attendre qu’elle ne tombe pas dans le même travers. Ce n’est pas certain.

 

L’ « affaire Philippe Manœuvre »

Elle commence l’article en évoquant cette affaire : 

« Philippe Manœuvre himself, lunettes noires comprises ! […] faisait sa rentrée à la conférence de presse de la radio Ouï FM, le 25 septembre dernier. On aurait même pu le toucher si on n’était pas déjà en train de se pincer. Car la dernière fois qu’on avait lu sa fiche Wikipédia,  en 2008 certes – on ne s’adonne pas assez régulièrement à l’exercice –, il était donné pour mort ! ». 

 

Quelle impression transmet cette anecdote ? Qu’en 2008, on avait de bonnes chances, en ouvrant la page « Philippe Manœuvre » de Wikipédia, de tomber sur la mention de son décès.

 

Ce qui a réellement été écrit dans Wikipédia

Je suis allé vérifier chacune des versions de l'année 2008 et j’y ai trouvé 7 mentions de ce type (les références exactes sont données en bas de page) : 

 

Sur ces 7 mentions, 

*une a duré un temps notable (17 avril, 39 minutes) ; 

*une a duré 4 minutes (18 avril) ; 

*3 ont duré 1 minute ;

*2 ont duré moins d’une minute. 

 

Est-ce à dire que Lisa Vignoli a ouvert la page « Philippe Manœuvre », qu’elle ouvre rarement, dit-elle, précisément dans un de ces intervalles : ce serait une bien grande malchance, ou une bien grande chance !

Admettons tout de même.

 

Analyse

En tout état de cause, on remarque que la page « Philippe Manœuvre » est à cette époque l’objet de vandalisme récurrent de la part d’internautes agissant sous IP. Les mentions de décès ne sont pas les seules. On trouve aussi, par exemple :

 

*6 juillet, 22 h 29 (article) 

« il fut victime d'un canulard en novembre 2008 laissant croire qu'il avait été enlevé par des extraterrestres »

(révocation à 23 h 19)

 

et, en décembre, une intervention « récapitulative » : 

 

*16 décembre, 16 h 17 (article) 

« == Controverse ==

Le [[18 avril]] [[2008]]<ref>http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/media/200816/philippe-manoeuvre-mort-vivant_111557.html</ref>, Philippe Manœuvre est victime d'un canular:  un contributeur de [[Wikipédia]] annonce sa mort sur l'encyclopédie. Philippe Manœuvre décide donc de porter plainte pour fausse annonce de décès et d'inviter cet internaute dîner chez lui afin qu'il connaisse les raisons de son acte.<ref>http://www.pcinpact.com/actu/news/43707-Philippe-Manoeuvre-mort-Wikipedia-plaisantin.htm</ref> »

(révocation à 23 h 27)

 

Dans certains cas, d’ailleurs, les annonces de décès sont manifestement loufoques (le 21 avril, le décès est daté du 1° mai).

 

En ce qui concerne « Wikipédia », on note que des contributeurs sérieux les révoquent rapidement et qu’ils établissent des protections plus ou moins longues (interdiction aux IP d’intervenir sur la page). 

 

Dans ces conditions, peut-on raisonnablement considérer que Lisa Vignoli rend correctement compte de l’ « affaire Philippe Manœuvre » ? Son compte-rendu n'est-il pas légèrement approximatif ?

 

De Manœuvre à Dombasle

Pour terminer son article, évoquant le problème de la date de naissance d’Arielle Dombasle sur la page homonyme :  

« Différentes sources la situent quelque part entre le 27 avril 1953 (à Hartford) et le 27 avril 1958 (à Norwich, Connecticut). Wikipédia a tué Philippe Manœuvre mais n’a pas éclairci certains mystères ».

 

Ce n’est pas exactement ce que disait la page « Arielle Dombasle » avant le 27 septembre ; la citation exacte était  :

« Différentes sources donnent le 27 avril 1953 à Hartford ou le 27 avril 1958 à Norwich (Connecticut). ». 

 

Non pas « quelque part entre », mais « ou » (c’est-à-dire « ou bien…, ou bien… »). Ce n’est pas tout à fait la même chose. Actuellement, c’est  encore plus net (« soit…, soit…).

 

Journalisme d’approximation et humour à Dombasle

Il semble donc bien que Lisa Vignoli représente un nouveau type de journalisme : le journalisme d’approximation.

 

Il n’y a pas lieu d’imaginer qu’il s’agisse dans son esprit de calomnier Wikipédia. Cela ressort tout simplement de la recherche de la légèreté, du bon mot,  de l’humour. 

 

On pourrait, dans ce cas, parler d’humour à Dombasle.

 

 

 

 

DOCUMENTS : LES MENTIONS DE LA MORT DE PHILIPPE MANŒUVRE EN 2008 DANS WIKIPEDIA

*17 avril, 8 h 49 (en tête)  : 

« Il est décédé le 18 avril 2008 au soir. »

(mention révoquée à 9 h 28 : 39 minutes de présence)

 

*18 avril, 11 h 55 (article) 

« Il est mort le 18 avril 2008 à son domicile. »

(révocation dans la minute)

 

*18 avril, 13 h 05 (article) 

« mort le 18 avril 2008 a paris »

(révocation à 13 h 09 : 4 minutes)

 

Le 18 avril, protection jusqu’au 21 avril, 11 h 24

 

*21 avril, 18 h 52 (en tête) 

« est décédé le 1 mai 2008 »

(révocation à 18 h 53 : 1 minute)

 

Le 19 avril, protection jusqu’au 6 mai, 16 h 56

 

*6 juillet, 12 h 37 (article)

« Considéré comme décédé par un internaute indélicat , il renaitra de ses cendres queqlues jours plus tard , plus flamboyant que jamais. »

(révocation à 12 h 38 : 1 minute)

 

* 24 octobre, 17 h 32 (en tête) 

« mort le 24 octobre 2008 » 

(révocation dans la minute)

 

* 28 octobre, 12 h 33 (en tête) 

« mort en 2206 sur un plateau de la nouvelle star » 

(révocation à 12 h 34 : 1 minute)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article