Reproches spécifiques à l'encontre de Wikipédia

 

Neutralité et consensus

 

Ces deux notions sont associées par les adversaires de Wikipédia dans la litanie des opprobres qu’ils lui réservent.

 

Par exemple, Pierre Assouline (Préface à La Révolution Wikipédia, p. 14-15) : « dès que l’on touche à ces sujets sensibles tels que l’histoire, les sciences humaines, l’évolution de l’homme ou la politiques, le grand doute s’installe : les notices biographiques ne sont qu’une suite de dates et d’événements exposés sèchement et chronologiquement selon le dogme illusoire de la  "neutralité du point de vue"  ». Ce que Wikipédia entend par « neutralité », selon lui, c’est l’ « exposé de différents points de vue sur un sujet en ayant pris soin de les identifier clairement. A l’épreuve, on s’aperçoit alors que « neutre » n’est pas synonyme d’ « objectif », mais de « consensuel ».

 

Assouline en reste à ce niveau de généralité, de sorte qu'on ne voit pas bien ce qu'il souhaite : est-ce qu'il préférerait par exemple que les points de vue ne soient pas clairement identifiés ? Evidemment non ! Mais si on prend sa phrase au pied de la lettre, c'est cela qu'elle signifie. Le problème d'Assouline dans cette préface, c'est qu'il en reste à la polémique verbale, sans vouloir entrer dans le détail ; il renvoie au livre, mais La Révolution Wikipédia n'est pas tellement prolixe sur le sujet. 

 

Approche générale

 

J’indiquerai d’abord comment je vois ces notions, en tant que contributeur à Wikipédia, mais aussi en tant que professeur d'histoire, indépendamment de ce qu’en pense Jim Wales ou de ce qu’on trouve dans Wikipédia (que j’ignore dans le détail) 

 

Ces deux notions ont rapport avec l’expression de la vérité (vérité dans un sens banal, sans entrer dans des considérations philosophiques) lorsque cette « vérité » est problématique. Lorsqu’une « vérité » est non problématique (2 + 2 = 4, le théorème de Pythagore, la date de la bataille de Marignan), elle est transmissible immédiatement, puisqu’elles ne risque pas de susciter de réaction. 

 

Une vérité est problématique, soit pour des raisons d’interprétation (on ne sait pas catégoriquement qui a gagné telle bataille, cf. l'expression « victoire à la Pyrrhus »), soit pour des raisons de lacune documentaire (on n'a pas de preuve  catégorique pour l’année de naissance de Charlemagne), soit pour d’autres raisons. Dans le premier cas, il n’est pas certain qu’il y ait une vérité ; dans le second cas, elle existe (Charlemagne est bien né un jour : on connaît les paramètres : le tant du mois de X 74?), mais le contenu précis reste dans l’immédiat hors de portée de notre connaissance, à 6 ans près (742 à 748 !). Une vérité peut aussi être problématique non pas dans son contenu, mais par l’inopportunité de son usage : telle personne peut avoir tel défaut, mais il n’y a pas lieu d’en faire état publiquement.

 

Neutralité

Un exemple simple, qui ne soulève pas de polémiques majeures, est justement celui de la date de naissance de Charlemagne. 

 

Exemple 1 : la date de naissance de Charlemagne

Le 20 juillet 2011, on trouvait les énoncés suivants dans la page Wk Charlemagne : 

a) dans l’introduction : « Charles Ier, dit le Grand ou Charlemagne (en latin Carolus Magnus, en allemand Karl der Große), est né le 2 avril, probablement en 742 ou 748, sans certitude quant au lieu de naissance. »

b) dans la partie Biographie : 

« Date et lieu de naissance

La naissance et l’enfance de Charlemagne restent obscures, faute de documents d’époque.

L'année de naissance de Charlemagne est sujet de discussion. La date de 7429 est avancée par le père Anselme, qui reprend l'unique témoignage d'Eginhard, qui dit dans sa Vita Karoli Magni que Charlemagne avait soixante-douze ans à son décès en 814. Mais il est apparu qu'Eginhard paraphrasait la Vie des douze Césars de Suétone, ce qui fait que l'âge qu'il donne à Charlemagne n'est pas du tout fiable. En ce qui concerne le jour précis de sa naissance, un calendrier du ixe siècle de l'abbaye de Lorsch dit que la naissance de Charlemagne a eu lieu un 2 avril (IV nonas aprilis, nativitas domni et gloriosissimo Karoli imperatoris et semper Augusti)13. En 755, un clerc irlandais du nom de Cathuulf rappelle à Charlemagne que tout le clergé avait prié pour que le roi et la reine eussent un enfant : cela suppose une naissance forcément légitime, pour que le clergé fasse une telle action, et plusieurs années après le mariage (Pépin et Berthe se sont mariés en 743 ou 744). Les Annales Petaviani (Annales de Petau) donnent la date de 747, mais soulèvent un problème : elles précisent également que Charlemagne est né après le départ de son oncle Carloman pour Rome, évènement qui a eu lieu après le 15 août 74714. De plus, en 747, Pâques tombe le 2 avril et les chroniqueurs n'auraient pas manqué de signaler cette coïncidence. C'est pour ces raisons que la naissance de Charlemagne est plus probablement à dater du 2 avril 748. »

 

L’énoncé a) était (je trouve) assez comique : cela fait penser au film « Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ », « date » absurde, bien qu’elle ait existé réellement (à 21 h 45, le 31 décembre de l’an – 1 ou de l’an 753 de Rome) ; il est évident qu’au niveau d’une introduction, il n’y a pas lieu de noter le jour de naissance si on ne connaît pas l’année. En ce qui concerne la biographie, il est clair que les rédacteurs écrivent en ayant fait un choix, et que ce choix n’est pas étayée de façon satisfaisante, même si certains éléments d’information sont fournis, mais de façon un peu arbitraire (que sont les Annales de Pettau ? Elles ne sont pas du tout référencées). Au total, le texte n’est pas neutre ; il est pauvre du point de vue documentaire ; il n'y a pas de construction logique du problème). 

Il est évident que sur un point de ce genre, il faut faire état des divergences entre historiens, voire de la controverse plus ou moins larvée, dont le fondement est que si Charlemagne est né en 742, il est réputé « bâtard », alors qu'il ne l'est pas pas en 747 ; cela dit, la notion de « bâtardise » n’était certainement pas la même chez les Francs vers 740 qu’en l’an 1000, et même qu’en l’an 814, à la mort de Charlemagne. En fait, souvent les historiens font parfois comme si de rien n’était ; on trouve par exemple : « en 778, Charlemagne a 36 ans » (Renée Mussot-Goulard, Roncevaux ; donc il est né en 742, mais c’est implicite) ; parfois, ils soulèvent le problème : ainsi Pierre Riché écrit (Les Carolingiens, p. 114) : « le mythe de la bâtardise Charlemagne a donc vécu », mais il se contente de cette phrase (renvoyant sans doute à des travaux plus pointus). 

C’est justement un point sur lequel Wikipédia peut être compétitif : en effet, la place n’étant pas limitée, on peut fournir des informations intéressantes, notamment indiquer les choix des différents historiens et vulgarisateurs et présenter certains arguments (malgré tout dans une certaine limite, celle de ne pas alourdir inconsidérément l’article).

 

Je pense avoir donné une nouvelle version beaucoup plus riche (même si tous les protagonistes n’apparaissent pas) et effectivement neutre (Annexe ci-dessous). Je demande à Pierre Assouline de bien vouloir indiquer comment lui aurait traité cette question pour obtenir un résultat incomparablement meilleur, je n’en doute pas. On pourrait évidemment traiter la question en une phrase très courte : « des historiens donnent 742, d'autres 747, tels autres 748 », mais une formulation de ce genre ne donne pas au lecteur la moindre possibilité d'entrer lui-même dans le sujet, à supposer qu'il soit intéressé, ce qui doit bien être le cas de deux ou trois personnes de temps à autre. 

 

Dans certains cas, les choses deviennent plus complexes, parce que l’expression de la « vérité » implique des jugements de valeur.

 

Exemple 2 : le Front national

comment définir un parti politique extrémiste ? Faut-il dire « le Front national est un parti d’extrême-droite dont les dirigeants immondes profitent de la situation pour berner des électeurs imbéciles » (idées courantes dans une partie de l'opinion) ; ou bien faut-il adopter le point de vue frontiste : « le Front national est un parti authentiquement français qui cherche à protéger les citoyens français contre les menées immondes des politiciens du système dominant ». Aucune de ces versions n’est neutre, elles entrent dans le cadre de la polémique politique : même si personnellement, je penche nettement du côté de la première, je ne m’imagine pas pouvoir écrire cela sérieusement pour définir le Front national (pas plus que je ne l'ai fait dans le cadre d'un cours d'histoire).

Dans Wikipédia, on trouve l’énoncé suivant : « Le Front national (FN) est un parti politique nationaliste français fondé en 1972 par Jean-Marie Le Pen et présidé, depuis le 16 janvier 2011, par Marine Le Pen. Son nom complet, à l'origine, était Front national pour l'unité française (FNUF). ».  Cette formulation, où je ne suis pour rien (personnellement, j’écrirais plutôt : « parti français d’orientation nationaliste ») me paraît satisfaisant en ce qui concerne une simple présentation : le mot nationaliste donne une indication sur l’orientation du parti, sans indiquer dans quel sens va l’opinion du rédacteur et en laissant le lecteur libre de ses réactions. Elle est donc « consensuelle », dans la mesure où elle évite d’entrer dans la zone des polémiques.

Là encore, Pierre Assouline devrait expliquer en quoi cette définition du FN lui paraît répréhensible : je suis persuadé qu’il en serait incapable, parce que sa dénonciation de la neutralité et du consensus ressort à la polémique antiwikipédienne, mais n’a aucune application possible pour améliorer l'encyclopédie (contrairement à d’autres dénonciations qu’il a faites) 

 

Exemple 3 : Al-Qaïda (et controverse avec Sonata32)

La question de la neutralité est particulièrement sensible dans certains cas, par exemple celui des mouvements qui admettent dans leur arsenal l’usage de moyens terroristes (Al Qaeda, l’ETA, l’IRA). Faut-il les définir comme « terroristes » ? Les adversaires de Wikipédia insistent sur cet aspect pour déceler des preuves de sa collusion, de sa complaisance envers le terrorisme. Ainsi Sonata32 consacre une page (22 décembre 2010) au sujet. 

 

 

Il la commence ainsi : « Un élément assez révélateur de ce que peut donner la neutralité selon Wikipédia, est la façon dont sont qualifiés les divers groupes terroristes sur les articles qui leurs sont consacrés. Si vous avez pu penser naïvement ne serait-ce qu'une seconde que des faits avérés et établis sont relatés tels qu'ils sont et en appelant un chat un chat, vous vous trompez. Ceci devrait vous le démontrer. ». Il passe ensuite à des généralités sur les problèmes relatifs à la qualification d’un mouvement comme terroriste, puis revient à Wikipédia : « Cependant, en dehors de cela, il y a pas mal d'actes venant de groupes au sujet desquels la confusion n'est plus possible. Voyons donc de ce pas comment ils sont traités sur wikipédia, via quelques exemples. ». Il traite successivement les cas d’Al-Qaïda, du Hamas, d’Action directe et de l’ETA. 

 

J’indique dès le départ que j’estime correcte la problématique de Sonata32 concernant la qualification de « terrorisme » : j’admets tout à fait qu’un mouvement puisse être qualifié comme « terroriste », avec la réserve d’une formulation du type : « utilisant des moyens d’action terroristes ». J’admets qu’une conception purement « juridique » du terrorisme puisse être abusive.

La question est alors de savoir si les faits correspondent à ce qu'avance Sonata32. Je prendrai l’exemple d’Al-Qaïda, sur lequel il écrit :

« Al-Qaida est ainsi présenté comme étant un « mouvement islamiste » dont on dit, quelques lignes plus loin, que les actes sont « considérés comme terroristes par l'essentiel des États et des observateurs. ». Drôle de pudeur n'est-ce pas? Ces actes ne sont pas considérés comme terroristes, ils sont terroristes, car visant sans aucune distinction des civils innocents dans le but d'étendre et d'imposer l'islamisme, ce qui est une doctrine politique. Cela correspond précisément à la définition du terrorisme, et je ne vois pas qui peut nier cela, à moins de faire preuve d'une mauvaise foi dépassantt l'entendement! Mais selon wikipédia, il s'agit là d'un point de vue qui, si il mérite d'être relayé, ne doit cependant pas occulter les autres. A savoir qu'il ne s'agit que de gentils combattants musulmans se défendant contre l'Occident. Bon ok, j'exagère un peu concernant la forme, mais l'essentiel y est. »

 

Si on considère la version de Wikipédia la plus proche de la date de la page, on peut lire ceci en introduction :

 

Version du 20 décembre 2010 à 21:47 (il y a aussi une infobox)

« Al-Qaida (arabe : القاعدة al-Qā'ida, « La Base ») est un mouvement islamiste fondé par le cheik Abdullah Yusuf Azzam et son élève Oussama Ben Laden en 1987. D'inspiration sunnite fondamentaliste, il prend ses racines dans l'idéologie de Sayyid Qutb et celle de l'activiste kharidjite Abdel Salam Faraj, et considère que les gouvernements « croisés » (occidentaux), avec à leur tête celui des États-Unis, interfèrent dans les affaires intérieures des nations islamiques et ce dans l'intérêt unique des sociétés occidentales. Il recourt aux attentats pour faire entendre ses revendications.

Al-Qaida a émergé de l'organisation Maktab al-Khadamāt, constituée pendant la première guerre d'Afghanistan par Azzam pour alimenter la résistance afghane contre les forces armées d'URSS. Maktab al-Khadamāt servait à relayer de multiples dons en provenance de pays islamiques, mais aussi du gouvernement américain qui, dans le contexte de la guerre froide, contribua à la formation de moudjahiddins pour contrer l'expansionnisme soviétique (Opération Cyclone).

Les actions revendiquées au nom d'Al-Qaïda sont considérées comme des actes terroristes par l'essentiel des États et des observateurs. Le groupe est placé sur la liste officielle des organisations terroristes des États-Unis, du Canada, de l'Union Européenne2, du Royaume-Uni, de l'Australie, de la Russie, de l'Inde et de la Turquie4. Sans dresser de liste officielle, la France considère elle aussi Al-Qaida comme groupe terroriste. L'ONU fait paraître une liste des entités et des personnes proche d'Al-Qaida, qui sont à ce titre sanctionnées par le Conseil de sécurité des Nations unies. L'Union européenne met elle aussi en place des "mesures restrictives" contre Al-Qaida et les groupes associés7.

La plus retentissante opération attribuée à Al-Qaida est celle menée sur le sol américain le 11 septembre 2001. Viennent ensuite les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca[réf. souhaitée], les attentats du 11 mars 2004 à Madrid et ceux du 7 juillet 2005 à Londres[réf. souhaitée]. L'organisation dispose de camps d'entraînements militaires dans différents pays.[réf. nécessaire]

Bien qu’Al-Qaida soit le nom le plus communément utilisé, le groupe s'est exprimé en 2003 sous le nom de Qaïda Al-Jihad, « la base du jihad » (arabe قَاعِدَة ٱلْجِهَاد, qâʿidah al-jihâd). Les attentats du 11 avril 2007 à Alger ont été revendiqués par l’Organisation Al-Qaïda au Maghreb islamique (l'ex groupe armé algérien GSPC), considérée comme une branche d'Al-Qaida.

Selon Alain Chouet, ancien directeur du service de sécurité de la DGSE, « comme bon nombre de mes collègues professionnels à travers le monde, j'estime, sur la base d'informations sérieuses, d'informations recoupées, que Al Quaida est morte sur le plan opérationnel dans les trous à rats de Tora Bora en 2002 ». »

 

Ce texte corrobore donc une affirmation de Sonata32 : le terrorisme n’est mentionné que sous la forme du point de vue de nombreux pays du monde et de l’ONU (de même dans l’infobox : « considéré comme terroriste »). Des « attentats » sont mentionnés, mais sous une forme minimale.

Est-ce que pour autant cela manifeste une quelconque sympathie pour Al-Qaïda, comme ll'affirme Sonata32  ? L’ensemble de la page du 20 décembre 2010 ne paraît pas autoriser une telle affirmation : on y trouvait notamment une liste de tous les attentats avec leurs victimes. Mais on est ici dans le domaine de l’interprétation, et je suppose que Sonata32 ne remettrait pas son interprétation en cause pour si peu. En revanche, sa formulation « humoristique » (Wikipédia considérerait les gens d'Al-Qaïda comme de « gentils combattants musulmans en lutte contre l'Occident ») dont il affirme qu'elle est juste pour«  l'essentiel  », même si elle est excessive « concernant la forme » , est évidemment totalement infondée. Il est difficile de dire ce qu'il entend en faisant cette distinction entre le fond et la forme ; son humour est ici de peu d'intérêt quant au sujet.

 

On peut en revanche trouver des choses beaucoup plus intéressantes, à condition de sortir de cette version de la page, et, tout d’abord, en consultant des versions étrangères datant de la même époque.

 

Versions étrangères au 20 décembre 2010

La version espagnole commence par l’énoncé :

« Al Caeda […] es una organización paramilitar, yihadista, que emplea prácticas terroristas »

On retrouve la qualification « terroriste » dans la version allemande (17/12/10) :

« Al-Qaida […] ist ein loses weltweit operierendes Terrornetzwerk meist sunnitischer dschihadistischer Organisationen, das seit 1993 zahlreiche Terroranschläge (meist in Verbindung mit Bekennerschreiben) in mehreren Staaten verübt, (siehe Liste) und mit zahlreichen weltpolitischen Ereignissen im Zusammenhang steht. Viele der von dem Netzwerk verübten Anschläge gelten als terroristischer Massenmord an Zivilisten. ».

En revanche, la version anglaise (19/12/10) a le même point de vue que la page française.

 « Al-Qaeda […] is a militant Islamist group founded sometime between August 1988[7] and late 1989.[8] It operates as a network comprising both a multinational, stateless army[9] and a radical Sunni Muslim movement calling for global Jihad. Most of the world considers it a terrorist organization.[10] »

Un premier élément est donc que rien dans les règles de Wikipédia, notamment la règle de neutralité, n’impose d’ « occulter » l’aspect terroriste d’Al-Qaïda. La parade de Sonata32 sera sans doute de dire que les wikipédiens francophones sont stupides, malfaisants et dangereux, contrairement aux wikipédiens hispanisants et germanisants (mais à l’instar des anglophones). Cela ne mène nulle part, et en tout cas, dément (à première vue) l’essentiel de son argumentation.

Un autre aspect intéressant est que la page française n’a pas toujours été identique. J’ai même l’impression que la version de décembre 2010 était celle où l’aspect « juridique » était le plus prégnant.

 

Les versions françaises antérieures  à décembre 2010

L’étude de l'historique montre que le concept « terrorisme » a été utilisé avant 2010 dans l'acception souhaitée par Sonata32.

La page a été créée le 20 août 2003 (sous IP), mais sous une forme embryonnaire de trois lignes. La véritable naissance date du 3 octobre, lorsque 11 500 octets sont ajoutés aux 230 déjà présents (la page actuelle en fait 50 700) : il s’agit d’une traduction de la page anglaise par « Schnouki ». La nouvelle version commence ainsi :

« Al-Qaida […] est un mouvement terroriste fondé en 1988 par Oussama Ben Laden pour étendre le mouvement de résistance contre les forces soviétiques en Afghanistan en un mouvement de résistance pan-islamique. »

Un changement notable a lieu en janvier 2006 avec l’ajout en fin d’introduction d’une autre mention du mot « terroriste » : « La plus importante opération terroriste dont on estime Al-Qaida responsable est celle menée contre le World Trade Center à New York et sur le Pentagone à Washington le 11 septembre 2001. », renforcée en mars 2006 : « Il voit les gouvernements occidentaux (particulièrement le gouvernement des États-Unis) comme interférant avec les affaires des nations islamiques dans l'intérêt des sociétés occidentales, et recours au terrorisme pour faire entendre ses revendications. ».

En octobre 2007 (le 21 à 13 h 38), une IP supprime la première mention : « Al-Qaida (arabe القاعدة, al-qāʿida, « la base ») est un mouvement islamiste wahabite qui a été fondé par Oussama Ben Laden en 1988 », mais les autres restent ;cette mention est rétablie en janvier 2008 (le 27 à 15 h 25).

En juillet 2008 (le 17), « Ayadho » intervient pour procéder à des suppressions, ce qui provoque un petit conflit d’édition, mais son point de vue s’impose. En décembre 2009 (le 27 à 17 h 52), la formule « La plus importante opérationterroriste » devient « « La plus importante opération ». C’est donc à ce moment que l’introduction prend l’allure critiquée par Sonata 32.

En décembre 2010, la page date de 7 ans ; or, pendant 4 ans, Al-Qaïda a été expressément qualifié de « terroriste », et le mot « terroriste » (objectif) a été présent dans l’introduction pendant 6 ans.

 

La version actuelle (16 avril 2012)

Elle donne l’énoncé suivant dans le premier paragraphe de l’introduction :

« Al-Qaida […] est un mouvement islamiste fondé par le cheik Abdullah Yusuf Azzam et son élève Oussama Ben Laden en 1987. D'inspiration sunnite fondamentaliste, il prend ses racines dans l'idéologie de Sayyid Qutb et celle de l'activiste kharidjite Abdel Salam Faraj, et considère que les gouvernements « croisés » (occidentaux), avec à leur tête celui des États-Unis, interfèrent dans les affaires intérieures des nations islamiques et ce dans l'intérêt unique des sociétés occidentales. Il recourt au terrorisme pour faire entendre ses revendications. »

Ce changement a été effectué le 27 avril 2011 à 11:56 par « Kanabiz » qui n’a mis aucun commentaire pour expliquer son intervention. Il n’y a pas de raisons de penser que ce changement soit lié à la lecture de Sonata32, et il n’est pas certain que celui-ci trouverait la modification suffisante. Cependant, sa démonstration aurait été moins satisfaisante dans ce cas de figure.

 

En conclusion, on peut dire que, dans Wikipédia, les choses ne sont pas aussi simples que les présente Sonata32 et que son argumentation est à la fois simpliste et pour une large part infondée.

 

Il est intéressant de consulter d'autres sources grand public pour voir ce qu'elles disent d'Al-Qaïda.

 

 

Références extérieures à Wikipédia

*Le petit Larousse compact 2005 : « organisation terroriste islamiste créée en 1988… »

*Le petit Robert des noms propres 2011 : « organisation terroriste créée en 1988… »

*Quid 2007 : « 1988 : première organisation terroriste non gouvernementale (OTNG) créée pour rassembler les musulmans et combattre les régimes qui les oppriment… »

 

On constate que ces ouvrages qualifient immédiatement Al-Qaïda de « terroriste », et que Wikipédia est donc légèrement en retrait (actuellement).

 

Une autre source a une approche « juridique » :

*Dictionnaire encyclopédique Auzou 2011 : « organisation islamiste de combat créée par Oussama Ben Laden vers 1985. […] On lui impute des activités terroristes dans le monde entier (en particulier la destruction des tours du World Trade Center de New-York…)

Les éditions Auzou ont une faible notoriété, mais on peut remarquer que leur Dictionnaire encyclopédique a été préfacé par Emmanuel Leroy-Ladurie : il est peu probable qu'il aurait cautionné un ouvrage fait par des gens favorables à Al-Qaïda ; cela confirme que la présentation juridique ne peut pas être considérée comme un indice suffisant.

 

 

 

 

 

Annexe

Version actuelle (14 avril 2012) de la page Charlemagne, partie Date de naissance

« On dispose d’une indication sur le jour de sa naissance : un calendrier du début du ixe siècle de l'abbaye de Lorsch indique que la naissance de Charlemagne a eu lieu "le 4 des nones d'avril", soit le 2 avril.

En ce qui concerne l’année, il existe trois possibilités : 742, 747 et 748.

 

Les sources

La date de 742 se fonde sur un énoncé d’Eginhard, selon lequel Charlemagne est mort dans sa soixante-douzième année. Mais il est apparu[réf. nécessaire] qu'Eginhard paraphrasait la Vie des douze Césars de Suétone, de sorte que l'âge qu'il attribue à à Charlemagne n'est pas totalement fiable. À noter qu’Eginhard se refuse explicitement à traiter le sujet de la naissance et que la date de 742 est obtenue de façon indirecte. On trouve cependant aussi l'indication de l'âge de 71 ans dans les Annales Regni Francorum.

Les dates de 747/748 se fondent sur un énoncé des Annales Petaviani (Annales de Petau) qui donnent la date de 747. Cela pose cependant un problème, si on retient le jour anniversaire du 2 avril, car ces annales indiquent que Charlemagne est né après le départ de son oncle Carloman pour Rome, évènement qui a eu lieu après le 15 août 747. De plus, en 747, Pâques est tombé le 2 avril et les chroniqueurs n'auraient pas manqué de signaler cette coïncidence.

 

L’enjeu de la date de naissance de Charlemagne

Cette absence de certitude concernant l’année de sa naissance est probablement liée au fait que Pépin et Berthe ne se sont mariés (religieusement) qu’en 743 ou 744. Par conséquent, la naissance de Charlemagne serait, du point de vue de l’Église, illégitime en 742, légitime en 747/748.

Un autre aspect concerne son âge lors des événements de sa jeunesse : 26 ans ou 20 ans en 768 à son avènement.

 

Quelques arguments en faveur de 747/748

Carloman étant né en 751, la naissance de Charlemagne en 742 représente un trop grand écart (Karl Werner, 1973, cité par Minois, 2010, p. 107).

En 775, un clerc irlandais du nom de Cathwulf [réf. nécessaire] rappelle à Charlemagne dans une lettre que tout le clergé a prié avant sa naissance pour qu'ils aient un enfant, ce qui suppose qu’ils étaient déjà mariés.

 

Les positions des historiens contemporains

La date de 742, retenue de longue date (notamment par le père Anselme) a été remise en question en 1973 par Karl Ferdinand Werner. Cependant, des écrits postérieurs maintiennent la validité de la date de 742.

742 : Arthur Kleinclausz en 1934 (avec quelque vraisemblance, l'an 742, le 2 avril) ; Jean Favier en 199929, après argumentation ; Georges Minois en 2010, après argumentation ; Renée Mussot-Goulard, sans argumentation.

747 : Karl Ferdinand Werner en 1973, dans un article consacré à ce sujet ; Pierre Riché en 198333, récusant catégoriquement, sans argumentation, la date de 742 et la bâtardise de Charlemagne ; Geneviève Bührer-Thierry en 2001, sans argumentation ; Stéphane Lebecq.

748 : cette date est retenue par certains historiens, notamment Matthias Becher en 199240 .

 

Manuels d'histoire

Dictionnaire du Moyen Âge : probablement le 2 avril 748

 

Sources grand public

Encyclopedia universalis, 1977 : en 742, peut-être le 2 avril

Dictionnaire Essentiel, Hachette, 1992 : 742

Petit Larousse illustré, 1996 : 747

Le Petit Larousse compact, 2006 : 742 ou 747. »