Pravda l'argumenteuse : l'affaire du moteur de recherche (3)

Publié le par Jacques Goliot

Aller à l'accueil

Aller à la première page de l'article

Aller à la deuxième page de l'article

 

Alithia et « Dan Sullivan » : une tentative de prise en otage

 

Dans la première partie de cet article, on a vu qu’Alithia utilise comme témoin à charge contre « wikipedia » un certain « Dan Sullivan », qu’elle qualifie de « ponte » dans le domaine informatique.

 

Le moins qu’on puisse dire est qu’elle commet un certain nombre d’erreurs à son sujet, sans qu’on sache si elle le fait sciemment ou non.

 

Qui est « Dan Sullivan » ?

En réalité, il ne se nomme pas « Dan Sullivan » (un sportif américain, entre autres), mais, selon la signature de son blog, « Danny Sullivan » ; sa « pontitude » en matière informatique est effective : il était (et est encore) responsable d’un blog consacré aux moteurs de recherche.

 

Danny Sullivan, Wikiseek et Wikia Search

Dans l’article du 16 janvier cité par Alithia, Danny Sullivan parle effectivement de Wikiseek, mais il le met explicitement en parallèle avec le moteur Wikia Search, évoqué par lui dans un article du 30 décembre 2006. Il indique clairement que Wikia Search est un projet de Jim Wales et que Wikiseek a une origine extérieure à la mouvance Wikimédia. Ce que dit Sullivan de Wikiseek ne peut donc en aucun cas être utilisé contre « wikipedia ».

En l’occurrence, Danny Sullivan a un point de vue peu enthousiaste (« disappointing new service »), simplement, indique-t-il, parce qu’il ne s’agit que de la reprise d’une fonction disponible au départ dans Google, mais abandonnée par la suite par manque d’utilisateurs (Wikiseek a du reste été abandonné en 2008).

 

Bien que cet article soit assez technique et que le détail ne soit pas très facile à saisir, Alithia, tout excitée par ce qu’elle croit en avoir compris, affirme qu’il « dit grand mal » de Wikiseek : non seulement cela n’aurait donc aucune importance en ce qui concerne Wikipédia, mais ce n’est pas exact. Alithia n’a visiblement rien compris à l’article du 16 janvier.

 

Danny Sullivan, Jim Wales, Wikipédia

Elle n’a pas non plus pris la peine de lire celui du 29 décembre (« Q&A With Jimmy Wales On Search Wikia »), compte-rendu d’un entretien entre Sullivan et Wales.

C’est certainement avec intérêt (sinon enthousiasme), qu’elle y aurait lu les phrases suivantes :

« News came out earlier this week that Wikipedia founder Jimmy Wales had a new project in mind, to build a community-driven "Google-killer" search engine. I’ve just finished talking with Jimmy about his plans. Here’s a rundown on his vision and what may come as his Search Wikia project grows over the course of the next year or two. [Au début de la semaine, il a été annoncé que le fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales, avait un nouveau projet en tête : mettre en place un moteur de recherche communautaire visant à être le « tueur de Google ». Je viens d’avoir une discussion avec Jimmy à propos de ses plans. Ci-dessous un compte rendu de sa conception d’ensemble et de ce qui peut advenir dans les deux prochaines années du fait de la croissance de son projet Search Wikia.. ] ».

 

On ne peut pas dire que Sullivan exprime d’hostilité contre Wales ; la conclusion contient quelque chose d’encore plus intéressant, à propos de Wikipédia : « I wouldn’t have thought Wikipedia would work. Certainly it’s flawed, but it’s also an incredible resource. [Je n’aurais jamais cru que Wikipédia fonctionnerait. Elle est certainement défectueuse, mais c’est une ressource extraordinaire] ».

 

Il émet certes des réserves, avec l’adjectif « flawed », mais cela reste modéré : rien à voir avec l’extrémisme d’Alithia.

 

Comment Alithia s’efforce de phagocyter Danny Sullivan

Tout cela n’a pas empêché Alithia de se livrer à une tentative (intellectuelle) de prise d’otage sur Danny Sullivan, d’une part grâce à une interprétation incorrecte de son article, mais aussi en mettant en avant un des commentateurs, un certain Michael Martinez, très hostile à Wikipédia, dont elle cite le commentaire intégralement :

« son interlocuteur, intervenant dans le même sens, dit l’absence d’intérêt de wikiseek, pour cause du manque de fiabilité et pertinence de wikipedia elle-même, qui fait de cet engin une plaisanterie à double titre, d’après lui.

« The complete and total lack of authority, reliability, and accuracy in Wikipedia's content makes this so-called search engine a double joke. You cannot take bad, unreliable content and then thrust it upon people as if it is the only content on the Web that matters.

Why on Earth would anyone want to use this tool ? » »

 

Lorsqu'on lit l’ensemble des commentaires, on s’aperçoit que l’intervention de Martinez dénote par rapport aux autres, qui se placent sur un plan assez technique, le même que Sullivan, celui de l’utilité de Wikiseek pour explorer Wikipédia, et non pas sur le plan de l’utilité de Wikipédia.

 

Où Alithia écrit en anglais (on ze net)

Deux commentaires seulement appuient celui de Martinez : ce sont les deux premiers, tous deux d’une certaine « Alithia », notre Alithia écrivant EN ANGLAIS : non plus Pravda la surblogueuse, mais Pravda ze overbloggeuse ! Skaï !

 

Nul ne devant être privé d’une prose aussi intéressante, je cite ses deux interventions, touchantes de maladresse et de bonne volonté. Danny Sullivan ne semble cependant pas avoir été particulièrement charmé : il ne donne pas suite aux avances de la demoiselle en détresse… Peut-être a-t-il compris à temps que cette Alithia était un pot de colle et qu’il valait mieux échapper à une affection un peu envahissante.

 

« alithia • 6 years ago −

I was very much interessed in your article about wikiseek, which appears to me as the proof wikipedia is not organised at all which reveals it is therefore not at all an encyclopedy . I have quoted the article in my blog http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com, in french : the blog is an observatory of wikipedia, made to study its rules, results and effects without any favours

0  •Share ›


alithia • 6 years ago

I am very interest in your article and your critical appreciation of this engine "wikiseek" I consider the proof wikipedia is not at all an encyclopedy. I quoted your on my blog http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com , writtent in french, about the french edition . The blog is like an observatory of wikipedia and it proceeds to a strong criticism of the rules, results and effects of wikipedia 

0  •Share ›»

 

Conclusion

Elève : Alithia

Matière : Anglais

Des efforts méritoires, des possibilités de progrès.

 

Conclusion d’ensemble

Outre un louable effort pour s'exprimer en anglais, cet article alithiesque comporte un certain nombre de procédés, les procédés sur lesquels est bâti son blog :

* présentation biaisée des « témoignages » et du point de vue des témoins ;

* tirade hystérique contre Wikipédia, sans relation évidente avec le thème qu’elle a elle-même choisie ;

* incompréhension dans la lecture des textes, soit par stupidité, soit par malignité (ou si l’on préfère par bêtise et par méchanceté).

 

« L’Observatoire de la neutralité » n’en reste pas moins exemplaire sur le plan intellectuel, et c’est l’essentiel.

 

Publié dans Alithia : analyses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article