Le bourrilège de Sonata32

Publié le par Jacques Goliot

J’en connais une bien bonne, c’est une histoire belge. Une vraie cette fois. C’est l’histoire du bourrilège de Sonata32.

 

PRESENTATION

Qu’est-ce qu’un bourrilège ?

Une sorte de florilège : un florilège est un « choix de (jolies) fleurs », en quelque sorte un best-off ; un bourrilège est un worst-off, une sélection de « bourrier », c’est-à-dire de saletés, d’ordures, comme l’indique l’expression régionale (France de l’Ouest) « ramasse-bourrier » (pelle à ordures). Cela n'a pas de rapport autre que fortuit avec « bourrique ». Et, jusqu'ici, cela n'a aucun rapport non plus avec la Belgique, mais on y arrive.

Qu’est-ce que Sonata32 ?

Sonata32* est  un blogueur très probablement belge, dont le blog contient un certain nombre de pages (27) de tonalité hostile à Wikipédia, un Alithia au petit pied (Alithia est l’auteur d’un gros blog de tonalité hostile à Wikipédia). 

 

Les pages antiwikipédiennes de Sonata32, que j’évoque par ailleurs, sont d’une lecture assez pénible ; souhaitant en faciliter l‘accès à tout un chacun, j’en propose ici une première approche philologique.

On remarque assez vite que Sonata32 se la joue « grande littérature », notamment en employant assez fréquemment les mots « moult » (5 occurrences contre 14 pour « beaucoup ») et « nonobstant » (7 contre 29 « cependant »), ainsi que les intitulés précieux : « De la dangerosité de Wikipédia » (première page), « De la date de naissance d’Arielle Dombasle…» (deuxième page), etc. 

On remarque surtout une affectation de vulgarité, expression de son mépris pour Wikipédia. Dans cette deuxième page, Sonata32 estime utile de nous informer que : « Personnellement, je n’en ai rien à foutre d’Arielle Dombasle ». Dans le contexte du blog, cela doit vouloir dire qu’il violerait plus volontiers Wikipédia que l’épouse de BHL.

 

Le bourrilège de Sonata32 est constitué de citations incluant les mots : CON, FOUTRE, MERDE, et leurs dérivés, ainsi que PONDRE, qui est sans doute dans son esprit un équivalent conceptuel de « chier » (terme d’occurrence 0, de même que « bordel » : son lexique scatologique est limité).

Ces citations sont bien sûr extraites de leur contexte et ne permettent pas d’apprécier la richesse et l’étendue de la pensée de Sonata32 ; elles donnent cependant un aperçu de son style et de sa compétence orthographique (supérieure à celle d’Alithia). 

Pour ne pas me limiter à une critique formelle, j’indiquerai que ses références de prédilection sont Alithia (17 occurrences), Wikibuster (6), mais il ne semble pas avoir entendu parler de Pierre Assouline, ni des livres écrits sur Wikipédia, même La Révolution Wikipédia.

 

Histoire belge

Au préalable, un indice* de la belgitude de Sonata32 : sa compétence en matière de 

FRITES

Page 1 : 29 janvier 2010 De la dangerosité de wikipédia.

« ce n'est pas parce que Mac Donald produit plus de frites qu'une baraque de chez nous qu'elles y sont meilleures! »

 

Ces frites sont une métaphore : les frites de MacDo représentent le savoir selon Wikipédia ; les frites des « baraques de chez nous  » sont le savoir que l'on trouve dans les encyclopédies traditionnelles, moins volumineuses, mais plus sûres.

 

Comme aurait pu le dire Coluche : 

« Est-ce que le schmilblic peut être mis dans une page d'encyclopédie ? 

- Oui, à quoi pensez-vous ?

- A des frites, une fois… »

 

 

Le bourrilège

 

CON et dérivés

Page 2 : 3 février 2010 De la date de naissance d'Arielle Dombasle

« Ils se connaissent tous et s'auto-congratulent en permanence à grands renforts de distributions de lauriers ou autres conneries. »

 

Page 5 : 6 février 2010 de la nécessité des principes fondateurs, et des travers qui en découlent.

« Cette « méthode » est dangereuse. Cette dérive populiste, consistant à affirmer que « tout se vaut » est non seulement trompeuse, mais également malhonnête. Car ceux qui l'on [sic] pondue [sans doute la « méthode »], ceux qui sont à l'origine de cette imbécillité sont loin d'être cons, et savent très bien ce qu'ils font. »

 

« Tant que des sources affirment le contraire, on doit en tenir compte selon wikipedia, même si ces dernières sources ne sont qu'un ramassis de conneries. En gros, on doit copier, inlassablement, sans même oser se poser la question du bien fondé de ce que l'on note.

C'est ainsi que de nombreux propos totalement absurdes, théories du complot, conneries ufologues et autres ont leur place sur wikipédia. »

 

 

Page 14 : 13 octobre 2010 Prix Gottlieb pour Wales, fondateur de wikipédia: qu'en est-il?

« Le paragraphe suivant est marrant: un beau condensé de conneries et de non-sens. »

 

 

Page 15 : 21 octobre 2010 Blog de Moez, administrateur de wikipédia: ou comment justifier le pillage.

« Nul [sic] part il ne parle du gars intelligent ou en tout cas pas trop con qui tentera de distinguer la part du vrai et du faux. »

 

 

Page 16 : 23 octobre 2010 Wikipédia: réponse aux objections: ou la réponse du berger à la bergère.

« En gros, le fait de permettre à tous de participer permet à tous de corriger. Certes, mais ça permet également à tous d'y écrire des conneries, chose amplement vérifiée en pratique. »

 

 

FOUTRE et dérivés

Page 2 : De la date de naissance d'Arielle Dombasle.

« Personnellement, je n'en ai rien à foutre d'Arielle Dombasle. »

 

Page 10 : 4 septembre 2010 ... à l'église qui se fout de la charité.

 

Page 12 : 10 septembre 2010 wikibuster: ou la dénonciation par d'anciens wikipédia [sic] de ce qu'est "l'encyclopédie libre".

« là où nos points de vue diffèrent fortement, c'est au sujet de la cause de ceci [la nullité de Wikipédia]. Eux considèrent d'une manière générale que les principes fondateurs ont été détournés par des mal intentionnés, là où je pense personnellement [sic] qu'ils sont à la base même du foutoir actuel. »

 

Page 20 : 12 novembre 2010 Partenariat Facebook/Wikipédia, ou l'éternelle croissance de la pieuvre...

« Je considère qu'il s'agit d'une sorte de nouvelle forme de média [Facebook], qui peut même être fort utile si employé à bon escient. Je ne veux pas dire que c'est pratique pour retrouver de vieux copains que l'on a perdu de vue, étant donné que je n'en ai rien à foutre (après tout, si on se perd de vue ce n'est pas pour rien...). »

 

Page 17 : 24 octobre 2010 Wikipédia: populisme vs intellectualisme.

« L'intellectuel, contrairement au populiste, n'en a rien à foutre du pouvoir. »

 

 

MERDE et dérivés

Page 15 : Blog de Moez, administrateur de wikipédia: ou comment justifier le pillage.

« Wales lui-même se félicite de la baisse de fréquentation voire de l'abandon des sites et ouvrages de référence, et de la prétendue qualité de la merde qu'il nous a pondu [sic]. »

 

Commentaire : cet extrait atteste que pour Sonata32, les hommes « pondent » de la « merde ».

 

Page 16 : Wikipédia: réponse aux objections: ou la réponse du berger à la bergère.

« On [Wikipédia] met clairement en opposition amateurs et experts, lesquels ne devraient leur notoriété qu'à un certain traditionalisme. C'est quoi ça? Une négation de la valeur de l'opinion d'un expert? Pourquoi ne pas supprimer toute formation universitaire tant qu'on y est? Après tout, si un amateur peut arriver au même résultat, pourquoi donc aller s'emmerder à faire des études? Ça a au moins l'avantage d'être rassurant, de conforter les gens dans leur opinion que tout se vaut, et que leur avis vaut autant que celui d'un autre. »

 

 

PONDRE

Page 5 : de la nécessité des principes fondateurs, et des travers qui en découlent.

« Les débordements sont dès lors inévitables: certains considèrent que tout se vaut, d'autres y sont opposés, et l'on n'a d'autre choix que de pondre des critères d'admissibilité, lesquels indiquent si, oui ou non, il y a matière à faire un article. »

 

« Cette dérive populiste, consistant à affirmer que « tout se vaut » est non seulement trompeuse, mais également malhonnête. Car ceux qui l'on pondue, ceux qui sont à l'origine de cette imbécillité sont loin d'être cons, et savent très bien ce qu'ils font. »

 

« Je veux bien laisser le bénéfice du doute à celui qui a pondu cette règle. »

 

 

Page 15 : Blog de Moez, administrateur de wikipédia: ou comment justifier le pillage.

« C'est même limite si du coup on n'ira pas jusqu'à redéfinir les genres, et exclure plutôt les autres encyclopédies, les vraies, en prétextant que n'étant pas neutres, elles n'y ont pas droit. Ne riez pas, ça s'est déjà vu, et Wales lui-même se félicite de la baisse de fréquentation voire de l'abandon des sites et ouvrages de référence, et de la prétendue qualité de la merde qu'il nous a pondu [sic]. »

 

« En gros, soit l'on est borné, soit cynique, soit fataliste dans la mesure où l'on se limite qu'à n'accepter [sic] ce que d'autres ont pondu, en piochant par-ci par-là. »

 

 

Page 16 : Wikipédia: réponse aux objections: ou la réponse du berger à la bergère.

« On suppose ensuite qu'un amateur peut néanmoins pondre un article de qualité. Certes oui, mais alors il y a de grande chance qu'il le fasse en recopiant plus ou moins fidèlement le travail qu'un autre aura pondu... »

 

 

Page 17 : Wikipédia: populisme vs intellectualisme.

« Wikipédia est critiquée, c'est un fait. Que ce soit par le monde universitaire, par la presse, par les encyclopédies traditionnelles, bref par toute personne capable d'en voir les limites, lesquelles sautent aux yeux si on a le temps de s'y attarder deux minutes. Ces critiques entraînent nécessairement [lire : « rendent nécessaire » ] une réponse. On ne peut pas éternellement fermer les yeux dessus, vient un moment où il faut faire face. Dès lors, deux axes de réaction: sur le site lui-même, on l'a vu, on pond un bel article que j'ai amplement analysé récemment. »

 

 

Page 26 : 5 janvier 2011 Réponse au concombre masqué.

« Notez qu'il y a là une différence essentielle de conception entre la wikipédia anglophone et son homologue francophone: alors que sur la première on privilégie la facilité de lecture en présentant les sujets de manière concise, quitte à approfondir dans des articles annexes, sur la seconde on a tendance à pondre des articles à rallonge qui sont fastidieux à la lecture. »

 

Tout comme le blog de Sonata32.

 

Notes : 

* Sonata32 se présente comme étudiant en médecine. Son activité antiwikipédienne dure de janvier 2010 à mai 2011;

* Belgitude  : elle apparaît dans d'autres pages de son blog, qui évoquent des faits relatifs à la Belgique, notamment à Liège.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article