L'affaire Philip Roth 1 : présentation et données médiatiques

Publié le par Jacques Goliot

Aller à l'accueil

Aller à la table des matières 


Cette page est la première d'un article qui en comprend actuellement 7 et qui est précédé d'un prologue satirique.

 

Aller au prologue satirique    

 

L'article a pour objet de constituer un dossier aussi précis que possible sur la controverse qui a récemment eu lieu entre Philip Roth et Wikipédia (Lettre ouverte de l'écrivain, publiée le 7 septembre 2012 sur le site du New Yorker).

Les six pages de l'article sont les suivantes : 

1) Présentation de l'affaire et des données médiatiques françaises, ci-dessous

2) Ce que les lecteurs français ont pu apprendre

3) Les pages Wikipédia* "Philip Roth" et "The Human Stain" avant l'affaire

4) Les interventions dans Wikipédia* au nom de Philip Roth (20 août 2012)

5) Des interventions dans Wikipédia* à la Lettre ouverte

6) La Lettre ouverte et ses suites

7) Synthèse (résumé des articles et récapitulations des problèmes).

*Il s'agit ici de la Wikipédia anglophone.

 

D'autres thèmes pourraient être abordés (les données médiatiques américaines et anglaises principalement), mais pour le moment (25 octobre 2012), la structure de l'article est stabilisée sous cette forme ; en revanche, le contenu des pages existantes est susceptible d'évoluer pour incorporer de nouvelles informations, ou pour des raisons stylistiques.

 

 

Présentation de l’affaire et des données médiatiques françaises

 

L’affaire Philip Roth a été évoquée par plusieurs médias français. Est-ce que l’information fournie a été satisfaisante ? Je n’en suis pas sûr et je vais essayer de montrer pourquoi.

 

L'affaire

Elle concerne un ouvrage déjà ancien de Philip Roth, La Tache (The Human Stain, 2000), et plus spécifiquement la page Wikipédia en anglais sur cet ouvrage.

 

Au mois d’août 2012, un différend a eu lieu entre l’auteur et Wikipédia sur un point d’interprétation : le lien d’inspiration entre le personnage principal du roman, Coleman Silk, et un écrivain, Anatole Broyard (1920-1990). Ce différend s’est concrétisé spectaculairement lorsque le 7 septembre, Philip Roth a publié sur le site de l’hebdomadaire The New Yorker une « lettre ouverte à Wikipédia » à ce sujet. 

 

Je verrai d’abord ce qui a été dit dans la presse française, puis ce qui s’est passé sur Wikipedia-en, car, comme on ne le sait pas assez, ou du moins comme on n’en tient pas assez compte, les archives de Wikipédia gardent en mémoire tout ce qui s’y passe, datable à la minute près. La lettre ouverte sera abordée ensuite.

 

L'affaire dans les médias français

En ce qui concerne les médias français, je m’en tiendrai à quelques recensions. Les articles que j’ai pu consulter sont ceux de 

*L’Express 

*Rue89 (Pierre Haski) 

*Marianne (Lisa Vignoli).

*Le Point (entrefilet anonyme).

Malgré des différences sensibles de volume, ils présentent de fortes analogies ; le site Bibliobs semble aller dans le même sens : ces sources forment un corpus dans lequel l’affaire est présentée du point de vue de Philip Roth. 

 

Curieusement, cette affaire est aussi évoquée sur le site de l’université Rennes 2  ; en l’occurrence, le compte-rendu, très court, démarque les sources précédentes et ne relève pas d’une analyse de niveau universitaire.

 

Il faut mettre à part l’article de Libération (Erwan Cario), dont le point de vue est nettement différent.

 

 

Suite : Ce que les lecteurs français ont pu apprendre de l'affaire    

 

DOCUMENTS

 

*Le Point, 20 septembre 2012, p. 28 (entrefilet)

Philip Roth défie Wikipédia

Alors qu’il avait repéré une erreur dans la fiche Wikipédia concernant son roman « La 

tache », Philip Roth a contacté les représentants de l’encyclopédie participative en ligne. « Vous n’êtes pas suffisamment crédible pour intervenir sur votre fiche », lui a répondu l’administrateur du site, qui a finalement pris en compte sa demande après que l’auteur américain a publié une lettre ouverte dans le New Yorker.

 

*Marianne (Lisa Vignoli), 29 septembre 2012

(extrait)

Wikipédia n’est pas toujours à une approximation près, c’est de notoriété publique. Autant dire qu’elle a pris tout le monde de court en faisant récemment preuve d’une rigueur intraitable. Fin août, l’écrivain Philip Roth découvre dans sa page Wikipédia une erreur concernant la Tache, un roman publié en 2000. Et il contacte l’encyclopédie pour la rectifier : contrairement à ce qui est affirmé, dit-il, le personnage principal du livre n’est en rien « inspiré par la vie du romancier Anatole Broyard », mais par un vieil ami, en l’occurrence son professeur en sociologie Melvin Tumin. Réponse de Wikipédia : « Je comprends votre point de vue selon lequel l’auteur est la plus grande autorité sur sa propre œuvre, mais nous avons besoin de sources secondaires. ». Des sources plus fiables, en somme, qui sauraient mieux que Roth ce qui se trame dans son propre cerveau ! De guerre lasse, le romancier publie donc le 7 septembre une lettre ouverte dans le New Yorker où il détaille longuement la genèse du héros de la Tache, espérant obtenir – enfin – ,la rectification de sa fiche. Dommage que Kafka ne puisse relire sa wikibio…

 

 

 

Site de l’université Rennes 2 

[...] un article qui comporte une information erronée peut continuer à exister tant que Wikipédia n'autorise pas sa correction. Ex: le cas de l'auteur Philippe Roth qui a voulu corriger un article comportant une fausse information sur son dernier ouvrage.. Il s'est vu répondre qu'il n'était "pas une source crédible " sur sa propre œuvre (cf Article de l'Express du 13/09/2012 ou Rue 89 ou encore le Bibliobs du Nouvel Observateur).  Il a du créer une source secondaire afin que celle-ci puisse être citée en référence.

Commenter cet article