A propos de la page Wikipédia « Serge Prokofiev »/« Sergueï Prokofiev »

Publié le par Jacques Goliot

Quelques problèmes linguistiques sur la page Wikipédia consacrée à Serge Prokofiev

 

 

Aller à l’accueil

Aller à la table des matières

 

 

 

 

L’étude de la page concernant le compositeur russe Serge Prokofiev (1891-1953) porte, comme celle de la page « Ioulia Tymochenko », sur des questions linguistiques. 

 

 

Cette page a été créée le 3 mars 2004, sous l’intitulé « Sergueï Prokofiev », mais elle commençait à ce moment (et finissait) par la phrase suivante :

« Serge Prokofiev est un compositeur russe né le 23 avril 1891 et mort le 5 mars 1953 ». 

« Serge Prokofiev », en discordance avec le titre, a été remplacé presque immédiatement par « Sergueï Sergueïevitch Prokofiev » ; la mention du nom français n’a été réintroduite que le  16 novembre 2004

 

Confusion entre « russe » et « cyrillique »

La page en cours (version du 20 novembre 2012) commence de la façon suivante :

« Sergueï Sergueïevitch Prokofiev1 (en russe : Сергей Сергеевич Прокофьев) […].

Note

1 ↑ Il est généralement appelé, en France, Serge Prokofiev. On peut également rencontrer la graphie ancienne Prokofieff »

Le russe est une langue ; elle s'écrit couramment selon une version de l'alphabet cyrillique, mais pourrait aussi bien s’écrire avec un alphabet latin : d’une façon générale, l’alphabet n’est pas constitutif de la langue, même s’il est important pour la culture. 

L'énoncé ci-dessus résulte d’une confusion entre langue et alphabet : « Sergueï Sergueïevitch Prokofiev » n’est pas du français, mais du russe écrit avec l’alphabet latin ; ce que la rédaction désigne comme du « russe » est du russe écrit en cyrillique. 

 

De « Sergueï Sergueïevitch Prokofiev » à « Serge Prokofiev » : traduction, transcription et adaptation

Le cas de Prokofiev est un peu compliqué parce qu’il s’y mêle trois aspects : traduction, transcription et adaptation.

Le nom français du compositeur est « Serge Prokofiev », ce qui résulte 

1) d’une traduction du prénom ;

2) d’une transcription du nom (les noms de famille sont rarement traduits) ;

3) d’une adaptation aux conventions françaises du nom russe conventionnel « Sergueï Sergueïevitch Prokofiev », dont l’élément central indique le prénom du père (« Sergueïevitch » = « fils de Serge ») ; en français, on élimine généralement cet élément. Cette adaptation fait partie du processus de traduction.

 

Problèmes de transcription

On peut remarquer que la transcription du cyrillique «Сергей Сергеевич Прокофьев » en « Sergueï Sergueïevitch Prokofiev » est effectuée selon une norme usuelle (correspondant plus ou moins à la phonétique française), et non selon la norme internationale : « Sergej Sergeevič Prokof'ev »* ; et qu’autrefois cette transcription était : « Prokofieff » (conformément à la prononciation russe du V en finale), comme l'indique la note. 

« Sergej Sergeevič Prokof'ev » tout comme « Sergueï Sergueïevitch Prokofiev » ne sont pas des transcriptions phonétiques, mais des transcriptions lettre pour lettre (ou groupe de lettres). Une transcription phonétique indiquerait, entre autres, une différence de prononciation entre les deux « o » de « Prokof'ev ». 

 

Un titre tout à fait discutable

Le choix d'intitulé ne semble pas avoir fait l'objet d'un quelconque débat, alors qu'il est problématique : pourquoi utiliser un intitulé fondamentalement russe alors qu’il existe un énoncé français établi de longue date et connu de beaucoup de gens (à cause de Pierre et le loup) ?

En pratique, cela n’a certes pas une grande importance puisque le moteur de recherche répond parfaitement à la requête « Serge Prokofiev » ; le problème se pose au plan des principes, d'autant plus que Prokofiev semble avoir été victime d’une mesure spécifique dans le domaine russe ; en ce qui concerne par exemple, Tolstoï, Trotski et Staline, les pages sont intitulées, de façon tout à fait banale : « Léon Tolstoï », « Léon Trotski » et « Joseph Staline ».

Je ne vois donc pas de justification à l'intitulé « Sergueï Prokofiev », même si les autres Wikipédias l'utilisent aussi. 

Il s'agit tout simplement d'une forme de pédantisme (« Vous pensiez qu'il s'appelait Serge, mais non, son vrai prénom est « Sergueï », qu'est-ce qu'on est fort, à Wikipédia ! »). 

Il me semble qu’il vaudrait mieux partir de l’énoncé français traditionnel et fournir ensuite (de façon pédagogique) les informations concernant le nom russe en cyrillique, ses transcriptions en alphabet latin, voire en code phonétique, etc., plutôt que d’imposer le prénom russe en condescendant à signaler le prénom français comme s’il était une atteinte à une sorte de pureté linguistique…

 

« Sergueï Prokofiev » en France hors de Wikipédia

On trouve cet énoncé (cf. recherche Google) sur un certain nombre de sites français, notamment celui de Radio France, d’Evene.

Mais « Serge Prokofiev » apparaît plus fréquemment ; il est notamment utilisé par l’encyclopédie Larousse et l’Encyclopedia Universalis.

On trouve aussi deux « rue Serge Prokofiev » (Paris 16°, avec une « école maternelle Serge Prokofiev » et une « crèche municipale Serge Prokofiev » et Bagneux), mais aucune « rue Sergueï Prokofiev ».

 

Serge Prokofiev dans les autres Wikipédias 

Un recensement dans quelques versions étrangères montre qu’elles utilisent généralement le prénom russe : 

danois Sergej Prokofjev ;

breton Sergey Prokofyev ;

allemand Sergei Sergejewitsch Prokofjew ;

anglais Sergei Prokofiev ;

espagnol Serguéi Prokófiev ;

y compris dans des langues où il existe un prénom « Serge » : 

italien Sergej Sergeevič Prokof'ev (Sergio) ;

roumain Serghei Prokofiev (Sergiu) ;

grec Σεργκέι Προκόφιεφ (Σέργιος).

 

La seule exception est la version latine dont le titre est : 

Sergius Prokof'ev.

 

Il a dû y avoir une conspiration pour faire croire que le prénom « Serge » est ringard, sauf sous sa forme russe ! 

Mais on a oublié de prévenir les latinophones.

 

Publié dans Wikipédia : pages

Commenter cet article