A propos de la page Wikipédia « Frédéric Chopin » 1 : Vue d'ensemble

Publié le par Jacques Goliot

Classée Bon Article, cette page présente de nombreux défauts : notamment, en ce qui concerne la nationalité de Chopin, elle ne prend pas le risque de penser qu'il était polonais

 

 

Aller à l'accueil

Aller à la table des matières

 

 

 

 

Aller à la deuxième page de l’article : Dans Wikipédia-fr, Chopin n'est pas polonais

Aller à la troisième page de l’article : Dans Wikipédia-fr, il y a des hauts et débat

Aller à la quatrième page de l’article : Hysteriska et Wisniewska sont dans un bateau...

Aller à la cinquième page de l’article : La question de la nationalité de Chopin

Aller à la sixième page de l’article : Les travaux d'Emmanuel Langavant sur la nationalité de Chopin

 

 

Cette page, créée le 17 mai 2003, bénéficie du label « Bon Article » (BA) depuis août 2008 ; elle représente actuellement un travail considérable (157 000 caractères et espaces), mais il n’y a pas besoin d'aller bien loin pour se rendre compte qu’elle présente pas mal de défauts élémentaires, que j’examinerai dans la version du 24 novembre 2012, sans tenir compte des corrections que j’y ai moi-même apportées ces derniers jours.

 

A) Quelques exemples de défauts notables

 

1) La bibliographie (cf. Annexes 1) : 

 

On remarquera :

a) plusieurs références ne respectant pas les conventions bibliographiques de Wikipédia

- Sur les traces de Frédéric Chopin. Textes réunis par Danièle Pistone. [Colloque Chopin. Sorbonne mai 1983]. Librairie Honoré Champion, Paris, 1984

- L'Interprétation de Chopin en France. Textes réunis et présentés par Danièle Pistone. Librairie Honoré Champion, Paris, 1990

- Zdislas Jachimecki, Frédéric Chopin et son Œuvre. Préface d'Édouard Ganche. Paris, Delagrave, 1930

- Elie Poirée, Chopin. Les Musiciens célèbres; Éditeur Henri Laurens; librairie Renouard 1926 - Paris.

 

b) une référence fantaisiste : « Gabriel Ladaique, thèse, Sorbonne, 1986 »

 

c) l’absence de tout classement, chronologique (d’où un mélange surprenant des dates) ou même alphabétique.

 

On remarquera aussi que les références bibliographiques fournies en note dans le corps de l’article ne sont pas conformes aux convention (exemple dans la note 1 : « Tadeusz A. Zielinski Frédéric Chopin Fayard (1995) p. 22 (ISBN 978-2213593524) », mais ce n’est pas la seule. 

Du reste, il est absurde de reproduire intégralement une référence présente en bibliographie.

 

 

2) Le plan de l’article (cf. Annexes 2)

On constate visuellement que quelque chose ne colle pas dans ce plan : notamment le gonflement des parties 4.8 et 4.9 qui indiquent un manque de réflexion d’ensemble sur la façon de présenter les choses.

 

 

3) L’introduction

 

a) La date de naissance 

On est renvoyé à une note (1), qui énonce : 

« ↑ a, b et c L'acte de naissance et l'acte de baptême indiquent la date du 22 février, en revanche la famille fêtait toujours l'anniversaire de Chopin le 1er mars, raison pour laquelle Zielinski considère qu'à l'évidence, la bonne date est celle du premier mars : Tadeusz A. Zielinski Frédéric Chopin Fayard (1995) p. 22 (ISBN 978-2213593524) »

On attribue donc à Chopin une date de naissance différente des actes, en se fondant sur une coutume familiale et l’opinion « évidente » d’un auteur : cela mériterait une analyse un peu plus poussée, que l’on ne trouvera pas dans le corps de l’article, où la même note est utilisée pour justifier la date du 1° mars : 

« Frédéric naît le 1er mars 1810(1) à Żelazowa Wola ».

Le moins qu’on puisse dire est que cela pose un problème, mais celui-ci est éludé de façon discrète au lieu d’être posé, à défaut d’être résolu.

 

b) La question de la nationalité de Chopin : « la vérité, sinon rien » (Charles Pasqua)

Contrairement à l’habitude, on ne trouve pas de mention de nationalité dans l’introduction ; le corps de l’article évoque « un débat parfois passionné », mais reste assez obscur, en se rabattant de la question de la « nationalité » à celle de l’ « identité ». 

Si on consulte la page de discussion, on s’aperçoit que ce point a donné lieu à un « long débat » qui n’a apparemment pas permis de mettre une solution au point. il semble que l’énoncé « compositeur polonais », le plus évident, n’ait pas été accepté parce que certains sont persuadés qu’il était français, étant fils né en Pologne d’un Français émigré en 1787. 

A mon avis, il aurait fallu s’adresser aux vraies autorités compétentes : Charles Pasqua, Nicolas Sarkozy ou Manuel Valls !

Il est étrange que l’article ne fasse aucune référence à ce débat. C’est une conception absurde de Wikipédia dans laquelle il faut énoncer « la vérité, sinon rien », alors que, s’il n’y a pas de réponse catégorique, ce qui est toujours possible et n’a rien de honteux, il suffit d’indiquer qu’il y a un problème, présenter la littérature sur le sujet (opinion de différents auteurs) et laisser ensuite chacun le résoudre comme il veut. On rencontre donc ici de nouveau cette tendance à passer les problèmes sous silence, au nom d’une conception erronée de Wikipédia.

 

 

4) Le début de l’article (cf. annexe 3)

Je reproduis ci-après les deux premiers paragraphes de l’article, qui viennent donc juste après le sommaire (Plan : 1 et 1.1) et évoquent justement la question de la nationalité. 

 

On remarque : 

a) un style un peu lourdingue : visiblement, les rédacteurs veulent dire quelque chose, mais ils n’y arrivent pas vraiment, d’où des formules empruntées :

« De son vivant, que Chopin soit polonais est un fait incontestable ; non seulement pour le musicien, mais aussi pour son entourage; » 

(personnellement j’aurais écrit : « Chopin se considérait et était considéré par son entourage comme polonais »

 

« Chopin est une figure qui n'est pas négligée ».

 

b) l’absence de contextualisation historique : 

- Rien sur les relations entre la Lorraine et la Pologne (à travers la personnalité de Stanislas Leszczynski, duc de Lorraine de 1737 à 1766), sans parler du statut de la Lorraine (qui ne devient française qu’en 1766°.

D’où la phrase énigmatique : « Nicolas Chopin était originaire de Lorraine et en tant que précepteur des enfants de la comtesse Skarbek, l'a suivie en 1787 en Pologne ». On ne voit pas ce qui motivait la présence d'une comtesse polonaise en Lorraine !

 

- Rien sur les partages de la Pologne, si ce n’est une allusion rapide : « La Pologne en tant que pays disparaît avant la naissance de Chopin » (renvoi à une note très littéraire, totalement anhistorique).

 

- Rien sur le Duché (ou Grand-duché) de Varsovie de création napoléonienne (pourtant cité dans l’introduction).

 

- Rien sur le royaume de Pologne de 1815 (ou royaume du Congrès), confié (une sorte de mandat) à la Russie : l’énoncé « En 1830, la Pologne est envahie par la Russie, » est donc inapproprié et prouve que les rédacteurs n’ont pas compris l’histoire de ce pays ; cet énoncé est du reste contradictoire avec celui que j’ai cité précédemment: 

 

 

 

Je ne vais pas cataloguer tous les défauts de cette page, qui a par ailleurs ses mérites. Cet aperçu suffit à montrer qu’il y a un problème concernant la signification du label « Bon Article ». 

 

B) Le problème de l’attribution du label BA

 

La version à laquelle le label a été attribué date du 18 août 2008. A cette époque, l’article était moins long et ne comportait pas tous les défauts que j’ai indiqués. A première vue, il était à peu près correct.

 

Le vote d’attribution a été fait par 19 personnes (17 « pour », 2 « attendre »), ce qui est très peu. 

En tout état de cause, les gens qui ont attribué le label n’ont pas exercé un contrôle suffisant sur l’évolution de l’article.

 

A suivre : Dans Wikipédia-fr, Chopin n'est pas polonais    

 

 

ANNEXES 

 

 

1) La bibliographie (version du 24 novembre 2012)

 

Ouvrages de référence

§ Jean-Jacques Eigeldinger, L'Univers musical de Chopin, Fayard, 2000 (ISBN 2213607516)

§     Jean-Jacques Eigeldinger, Chopin vu par ses élèves, La Baconnière, Neuchâtel, 1988 (ISBN 2825202126)

§     Tadeusz A. Zielinski, Frédéric Chopin, Fayard, 1995 (ISBN 2213599323)

§     Charles Rosen, La génération romantique, Gallimard - NRF, 2002 (ISBN 2070751627)

§     Adam Zamoyski, Chopin. Paris, Librairie Académique Perrin, 1986.

§     Bernard Gavoty, Frédéric Chopin Paris, 1974, Grasset (ISBN 2-246-00015-7)

§     Franz Liszt, Chopin analyse du Polonais par le grand pianiste et compositeur hongrois

§     Marie-Paule Rambeau, Chopin l'enchanteur autoritaire, L'Harmattan, 2005. (ISBN 2-7475-8788-6)

§     Solange Thierry et Jérôme Godeau & al., Frédéric Chopin La Note bleue, catalogue de l'exposition du bicentenaire, Musée de la vie romantique, Paris, 2010. (ISBN 978-2-7596-0120-2)

 

Ouvrages complémentaires

§ Alfred Cortot, Aspects de Chopin, Albin Michel, 2010 (ISBN 978-2-226-19590-6)

§     Constance Himelfarb, Interpréter Frédéric Chopin aujourd'hui ?

§     (en) Chopin and his work in the context of culture. Studies edited by Irena Poniatowska. [Actes du IIe Congrès international Chopin à Varsovie. Octobre 1999]. Vol.1-2. Varsovie 2003(ISBN 83-7099-127-0)

§      Jean-Yves Clément, Les Deux Âmes de Frédéric Chopin, Presses de la Renaissance, 2010

§      Édouard Ganche, Frédéric Chopin: sa vie et ses œuvres, 1810-1849, Mercure de France, 1913

§      Wenter-Crévitte Edgar, Chopin et ses muses, Flammarion, 1881

§      Édouard Ganche, Dans le souvenir de Frédéric Chopin, Mercure de France, 1925

§      Édouard Ganche, Voyages avec Frédéric Chopin, Mercure de France, 1934

§      Édouard Ganche, Souffrances de Frédéric Chopin: essai de médecine et de psychologie, Mercure de France, 1935

§       Sur les traces de Frédéric Chopin. Textes réunis par Danièle Pistone. [Colloque Chopin. Sorbonne mai 1983]. Librairie Honoré Champion, Paris, 1984

§       L'Interprétation de Chopin en France. Textes réunis et présentés par Danièle Pistone. Librairie Honoré Champion, Paris, 1990

§       Pierre Brunel, Aimer Chopin, Presses Universitaires de France - coll. musique et musiciens, 1999 (ISBN 2130497993)

§       Alain Duault, Chopin, Actes Sud, 2004 (ISBN 2742746200)

§       Gabriel Ladaique, Les origines lorraines de Frédéric Chopin, Pierre Éditions, 1999 (ISBN 2708502085)

§       Marie-Paule Rambeau,Chopin dans la vie et l'œuvre de George Sand, Les Belles Lettres, 1985, 2e tirage 2004, (ISBN 2-251-36526-5)

§       Gilles Laporte, Frédéric, le Roman de Chopin, Éditions ESKA, 2000 (ISBN 2869119857)

§       Michel Pazdro, Chapeau bas, Messieurs, un génie… Frédéric Chopin, Découvertes Gallimard Musique, 1989 (ISBN 2070530809)

§       Zdislas Jachimecki, Frédéric Chopin et son Œuvre. Préface d'Édouard Ganche. Paris, Delagrave, 1930

§       Frédéric Chopin (1810-1849). Exposition à la Bibliothèque Polonaise. Paris, 1932, (97 p.)

§       Guy de Pourtalès, Chopin ou le poète, Gallimard, 1946

§       Elie Poirée, Chopin. Les Musiciens célèbres; Éditeur Henri Laurens; librairie Renouard 1926 - Paris.

§       Claude Dufresne, Frédéric Chopin, Éditions Perrin, 1999 (ISBN 2262014655)

§       Sylvie Delaigue-Moins, Chopin chez George Sand. Chronique de sept étés, Éditions Les Amis de Nohant 3 rue Albert-Ier 36000 - Châteauroux, 1986.

§       Les promenades de Frédéric Chopin, Éditions du Chêne - Hachette livre, 1999 (ISBN 2842771710)

Thèses

§        Gabriel Ladaique, thèse, Sorbonne, 1986.

 

 

 

2) Le plan de l’article (version du 24 novembre 2012)

            1 Identité de Chopin

o              1.1 Identité polonaise

o              1.2 France, terre d'élection

o              1.3 Universalité

•           2 Biographie

o              2.1 Pologne

                 2.1.1 Famille[31]

                 2.1.2 Petite enfance

                 2.1.3 Années de Lycée

                 2.1.4 Conservatoire

                 2.1.5 Maturation

o              2.2 Vienne

o              2.3 Paris (1831 - 1838)

                 2.3.1 Intégration

                 2.3.2 Amitiés

                 2.3.3 Maria Wodzińska

o              2.4 Paris (1838 - 1848)

                 2.4.1 La carrière musicale

                 2.4.2 Amour avec George Sand

                 2.4.3 L'affaiblissement de l'homme

o              2.5 Les deux dernières années

•           3 Portrait : l’homme

o              3.1 Un homme à la santé fragile

o              3.2 Des amours difficiles

                 3.2.1 La relation avec George Sand

                   3.2.1.1 La rencontre

                   3.2.1.2 La chartreuse de Valldemossa

o              3.3 L’éloignement des explosions politiques

o              3.4 Le soutien dans l’entourage amical

                 3.4.1 Une illustration de l’amitié : les derniers jours du musicien

•           4 Portrait : le musicien

o              4.1 La technique pianistique

o              4.2 Le toucher pianistique

o              4.3 La note bleue

o              4.4 La main de Chopin

o              4.5 La composition musicale

o              4.6 Les apports musicaux

o              4.7 L'improvisation

o              4.8 La vie pianistique

                 4.8.1 Le professeur de piano

                 4.8.2 Le concertiste à succès

                   4.8.2.1 Les principaux concerts

                   4.8.2.2 Mémorable dernier concert à Paris

                       4.8.2.2.1 Contexte de l'évènement

                       4.8.2.2.2 Programme du dernier concert de Chopin à Paris

                 4.8.3 Le musicien gestionnaire

o              4.9 Chopin face aux autres musiques

                 4.9.1 Chopin et la musique de son temps

                   4.9.1.1 L’intérêt modéré pour les compositeurs de son époque

                   4.9.1.2 Relation de pianiste entre Chopin et Liszt

                 4.9.2 Chopin et les « grands maîtres »

                   4.9.2.1 Chopin et Mozart

                   4.9.2.2 Chopin et Schubert

                 4.9.3 Les avant-gardistes du style Chopin

•           5 Œuvre

o              5.1 Témoignages sur certaines œuvres

o              5.2 Sonate no 2 pour piano en si bémol mineur, op. 35

o              5.3 6e Prélude en si mineur, op. 28

o              5.4 Étude en tierces, op. 25 no 6

o              5.5 Ballade en sol mineur, op. 23

o              5.6 Adagio du Concerto no 2 pour piano

o              5.7 Valse en la bémol majeur, op. 69

o              5.8 Marche funèbre, intercalée dans la Sonate no 2, op. 35

o              5.9 Variations sur Là ci darem la mano, op.2

o              5.10 Œuvres principales

•           6 Postérité

o              6.1 Rareté des sources

o              6.2 Chopin aujourd’hui

                 6.2.1 Les sociétés Chopin

                 6.2.2 Un concours de musique

                 6.2.3 Les musées

                 6.2.4 Bicentenaire

o              6.3 Interprétations musicales

                 6.3.1 Les interprétations dans la tradition du XIXe siècle

                 6.3.2 Les interprétations dans la tradition de la première moitié du XXe siècle

                 6.3.3 Les interprétations dans la tradition de la deuxième moitié du XXe siècle

                 6.3.4 Interprétations récentes

o              6.4 Transcriptions et arrangements

•           7 Annexes

o              7.1 Articles connexes

o              7.2 Ouvrages de référence

o              7.3 Ouvrages complémentaires

o              7.4 Exposition

o              7.5 Filmographie

                 7.5.1 Œuvres cinématographiques

                 7.5.2 Documentaires

o              7.6 Jeux vidéo

o              7.7 Notes et références

o              7.8 Liens externes

o              7.9 Partitions gratuites

 

 

3) Début de l'article (version du 24 novembre 2012) 

 

« 1 Identité de Chopin

Frédéric Chopin est le fils du français Nicolas Chopin (1771-1844) né à Marainville-sur-Madon et de la polonaise Tekla Justyna Krzyżanowska (1782-1861). Nicolas Chopin était originaire de Lorraine et en tant que précepteur des enfants de la comtesse Skarbek, l'a suivie en 1787 en Pologne, pays où il se marie avec Tekla Justyna Krzyżanowska, dame d'honneur de la comtesse, également sa parente.

La question du pays, de la patrie ou de la nationalité de Chopin a fait, au cours de l'histoire, l'objet d'un débat parfois passionné3. La période des xixe siècle et xxe siècle est marquée par le nationalisme dans toute l'Europe4 et particulièrement en Pologne5; Chopin est une figure qui n'est pas négligée. La Pologne en tant que pays disparaît avant la naissance de Chopin6. Si ce contexte historique difficile pour la Pologne ne favorise pas une nationalité polonaise, il développe le patriotisme chez de nombreux ressortissants, dont Chopin. Pour cette raison, les biographes parlent moins de nationalité et plus d'identité.

 

1.1 Identité polonaise

De son vivant, que Chopin soit polonais est un fait incontestable ; non seulement pour le musicien7, mais aussi pour son entourage. Ses compatriotes parlent de lui comme du compositeur national polonais8. Ses amis agissent de même. Balzac écrit à propos de Liszt et de Chopin : « Le Hongrois est un démon, le Polonais un ange »9, Liszt parle de l'« artiste polonais »10. Chopin a passé les vingt premières années de sa vie en Pologne. À son époque, cet élément est suffisant pour lui assurer une identité polonaise11, quitter la Pologne à l'âge de 20 ans et ne plus jamais y retourner ne modifie pas la donne.

Cependant, cette identité n'est pas uniquement la conséquence d'une jeunesse en Pologne et d'une convention sociale. Non seulement « Chopin, en Pologne s'est construit polonais »12, mais le musicien revendique fréquemment son allégeance à ce pays. En 1830, la Pologne est envahie par la Russie, qui mène une politique de répression et de russification du pays. Cette oppression est ressentie par le musicien, comme : « la pathétique signification d'un tourment inguérissable et d'une blessure à jamais ouverte »13.

Ce patriotisme douloureux chez Chopin se traduit dans sa musique14. Si cette dimension d'exilé du musicien sarmate15, fréquemment narrée par les biographes du passé, est reprise par les musicologues contemporains, elle est néanmoins interprétée différemment. Pour Eigeldinger, elle est maintenant comprise comme une nostalgie typiquement slave, une sensibilité culturelle, qui dépasse la contingence politique16. Pour Liszt, Chopin : « pourra être rangé au nombre des premiers musiciens qui aient aussi individualisé en eux le sens poétique d'une nation »17. »


 

Publié dans Wikipédia : pages

Commenter cet article